As-tu déjà été trahi? Je n'avais jamais vraiment expérimenté ça. Croire en certaines personnes, avoir une confiance aveugle; et réaliser soudainement que ta gentillesse et ta "confiance" t'ont totalement aveuglé. 

"Il faut que je te dise quelque chose..."

Des mois, des mois entiers de mensonge. Et toi, toi tu es là comme une conne au milieu de tout ça, te demandant bêtement pourquoi tu n'as rien remarqué. Moi qui croyait vous connaître. J'étais au centre du jeu, au centre du petit manège et on ne m'a jamais prévenu du sens dans lequel il tournait. Jusqu'à ce que le joli petit manège déraille et explose, mais, même là, je n'ai rien vu. Rien. Pourquoi ? Parce que je donnais ma confiance à tout le monde. Parce que je suis ridiculement naïve. 

Ce sentiment qui m'envahi, ce sentiment de dégout, de colère, de tristesse mélangés, je n'arrive pas à en garder le contrôle. À passer au-dessus. Je ne peux pas enjamber une telle chose. Comment as-tu osé? Comment as-tu pu? Comment avez-vous pu ? Je ne sais pas. L'adrénaline, sûrement. L'excitation du secret, je suppose. 

Mais tu sais ce qui fait le plus mal, c'est de se rendre compte que pas une seconde, l'un ou l'autre n'a pensé au mal qu'ils pourraient me faire. Pas une seconde ils ne se sont dit que je pourrais souffrir de ça, ou même simplement que je méritais un minimum d'être au courant. Pas une seconde ils n'ont eu le courage de m'avouer quoique ce soit. Ils m'ont laissé dans l'incertitude, penser comme une idiote que nous ignorions toutes les deux les raisons. Alors qu'ils savaient. Que ça faisait partit de leur jeu. 

Est-ce que je n'étais qu'une pièce dans votre jeu? Une décoration sur votre manège? Un obstacle à passer? Tu dis que non, tu me jures que non. Mais même si j'essaie de tout mon coeur d'y croire, je ne peux penser qu'à ce mal-être qui nait en moi. Cette sensation qui me murmure que je ne suis qu'une imbécile. Une imbécile aveugle. Une imbécile heureuse.

Dieu aurait dit que nous devions être gentil et aimer notre prochain, ou quelque chose comme ça. Je commence à comprendre pourquoi tant de gens ne respecte pas ce conseil. Si tu es gentil, ils te bouffent. Si tu es méchant, ils te respectent mais te haïssent. Qu'est-ce qui vaut mieux?

Comment avoir confiance à 100% en des personnes qui ne cessent de vous montrer qu'ils vous poignarderont dans le dos à la première occasion? 

"Mais...tu pleures?"

Non je ris, je ris bien fort. 

"On se dira tout maintenant, promis, je ne te cacherai plus jamais rien"

J'espère. J'espère parce-que je peux te jurer que jamais je n'oublierai ça, et que s'il arrivait une autre chose dans le style cette fois je ne pourrais passer au-dessus.

Il y a des choses qui sont dures à encaisser, tu sais. Des choses qui, malgré nos efforts incessants, ne partent pas, ne nous laissent pas en paix. Des blessures qui malgré le pansement que l'on tente d'appliquer, n'arrêtent pas de saigner. 

Comment voulez-vous que Cat s'en aille si le monde entier me déçoit perpétuellement? 

Cette rage, cette haine , cette colère qui naît en moi. Je ne peux pas la supporter, non. Tous ces coups bas sont trop durs à encaisser. Ils me percuttent et me retournent, me jettent au tapis. Passe-moi une paire de gants, je veux me relever, je veux leur foutre un coup de poing, les assomer, les détruire comme ils me détruisent. 

Laisse-moi. Laisse-moi partir. Laisse-moi m'enfuir loin de leurs visages. Loin de leurs sourires hypocrites. Loin de leurs "je t'aime" insignifiants et de leur réconfort incéssant. Loin de leur pitié. Loin de tout ce qui pourrait leur ressembler. Si je reste, je risque de les tuer un par un, avant de tuer ma dernière et eternelle ennemie...moi. 

Je ne veux pas croire en leurs excuses, ni en leurs larmes. Je ne veux pas croire en leurs espoirs merdique. Rien n'est vrai, ici, tu sais. Je veux briser ce miroir où je vois ces foutues larmes jaillirent, je veux détruire tout ça et laisser ma rage sortir hors de moi, la laisser les emporter dans son flot. 

Elle me consume mais je la repousse. Ils me détruisent mais je les pardonne. Mais ai-je réellement le choix ? Et je continue seulement à me demander s'il existe une différence entre la vie, le paradis et l'enfer.

Je suis tellement idiote mon amour. 

 

tumblr_mdb9l8Vis11ris53ko1_500_large

tumblr_m7kkczbrfJ1rvnpn4o1_500_large

large

large

 

 

"There's only hate
 There's only tears
 There's only pain
 There is no love here
 Oh, so what will you do?
 There's only lies
 There's only fears
 There's only pain
 There is no love here"